Vendredi 15 janvier 5 15 /01 /Jan 15:20

IL me faut vous remercier d'avoir eu la patience d'attendre mon retour. 

En 2016, je vais reprendre avec beaucoup d'assiduité l'écriture de mes blogs... Oui, il y aura deux adresses pour les même textes... Donc il vous suffira de choisir et de vous abonner pour me lire... j'espère pouvoir dire pour me lire quotidiennement rapidement. 
Vous aurez comme avant autant à accepter de ne pas avoir simplement l'impression de regarder par le trou de la serrure comment je vis aux pieds de mon Maître, mais plutot de suivre mes envies, mes doutes, mes bonheurs et puis bien plus...

Aujourd'hui, j'ai envie de vous faire part de la sortie de livre érotique voir plus en vous invitant à suivre le sympatique libraire de la Musardine... une librairie où j'adore aller fouiner incognito. 

 

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 30 septembre 3 30 /09 /Sep 09:52

forte.jpg

 

Les Maîtres doivent-ils avoir peur d'une soumise avec un caractère très marqué ?

Les Maîtres peuvent-ils être heureux de dompter un tempérament,

les plus fins parviennent-ils à jouer avec les émotions

et faire plier volontairement une soumise forte ?

La passion peut-elle faire peur ?

Un Maître très aimé peut-il l'être trop ?

Si ces questions me taraudent jusqu'à vous demander votre avis,

j'avoue que je continue de croire à l'instar de ce que pensait Coco Chanel 

qu'une fille doit toujours savoir qui elle est et ce qu'elle veut... car cela me semble être les fondations de l'équilibre de toute construction.

Après le terrassement tout le reste c'est du jardinage, de la décoration...

Avant tout il faut savoir si elle veut vivre dans un château fort ou dans une villa bling bling...

Si c'est un Maître Don Quijote ou un Maître Casanova

qui lui permettra de vivre en équilibre un lien pervers et paradoxale ...

Il n'est pas question de dire un vrai Maître mais de savoir que ce Lui que je cherche et qui me rend heureuse est ainsi ou ainsi ou encore ainsi...

Oui, il y a du vent dans ma tasse de thé, il y a du bonheur,

 

et il y a encore et toujours l'impératif nécessité de vivre...

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 30 septembre 3 30 /09 /Sep 09:49

Lorsque j'étais à la recherche de LUI,  lorsqu'Harmony le devine, le suis, est-ce vraiment Lui que je poursuis ou est-ce, plus simplement mais moins avouable, mon véritable Moi que je traque ?

Sans doute faut-il douloureusement passer par ce questionnement pour continuer.

Lui existe, Lui est bien de chair et d'os mais qui est cette Harmony, qui suis-je  ?

 

Voilà que le miroir est encore une fois bien utile !

 

© Miroir Eclats - Maisons du Monde

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 16 septembre 3 16 /09 /Sep 17:44

Il y a un sujet qui me tient à coeur car finalement il a beaucoup modifier ma façon de "voir" d'appréhender, de regarder ma soumission.

Très rapidement, voir dès notre première rencontre, mon Maître m'a mise face à un miroir.

J'avoue que ma première réaction fut de fermer les yeux car ce que je voyais ne me convenait pas ou ne voulais-je  pas le voir ?

Je dois avouer que c'était lrousse-masquee.jpg a première fois que j'avais cet étrange sentiment face au miroir, que j'acceptais pour la première fois de l'analyser serait sans doute plutôt la réalité.

Car selon moi, depuis toutes ces années j'avais réglé le compte du miroir :

— Miroir mon beau miroir dis moi qui est la plus belle...

je ne voulais pas le savoir car la beauté physique, l'image n'était pas un critère, n'allait pas influencer, ne rentrerait pas en ligne de compte...

Ce que je cherchais était ailleurs que dans ce que j'appelai mon enveloppe corporelle...

Mais…

Mon Maître aime pour ne pas dire raffole des miroirs, des glaces, des renvois d'images...

Moi j'aime, je raffole de mon Maître (je vis au diapason de ces envies, de sa route)  et à ce titre j'avoue qu'il ne pouvait y avoir de refus, certes avec un questionnement, mais il fallait accepter cette image.

Autant dire que ce fut vite un jeu pour lui que de me mettre face à un miroir, un écran, une vitre, pour que je vois mon image et que finalement assez rapidement je sois fière de ce que je voyais, découvrais devrais-je dire tant que cela provoqua une envie... des réactions, des changements.

Que cette image soit encore plus remarquable...

Cela allait conduire à un tas de petits bouleversements mais qui changèrent très vite mon regard sur mon enveloppe corporelle, l'image que j'avais de ma soumission et par ricochet sur l'image que je renvoyais.

Je me suis rapidement aperçue que celle qui avait passée sa vie à être la discrète, l'éminence grise, celle du backstage, de l'ombre se satisfaisait de cet éclairage...

Et il me faudra sans doute accepter de vous Chut, j e vous raconte la suite très vite...

 

Vous pouvez aussi lire Harmony sur Harmonyamoureuse

 

 

Peinture © La rousse masquée de l'artiste  Alena Lazareva 

 

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 septembre 4 03 /09 /Sep 21:42

happy.jpgOui, le bonheur ne peut plus justifier la léthargie...

Etre sûre que c'est lui, savourer de le savoir là... chaque jour être en contact en lien...

Le rencontrer pas assez, trop peu cela ne suffit plus ... il faut continuer, explorer, le pourquoi, le comment  ?

Alors oui, je reviens avec mes bonheurs, mes questions, ses jeux, ses envies, ses perversions...

Et vous où en êtes-vous ? Vous  rendez-vous compte qu'il y aura déja presque 6 ans ?

Oui le 9 septembre, il y aura 6 ans qu'Harmony j'ouvrais mon premier blog...

 

Alors vous avez six jours en gros pour préparer cet anniversaire ....

 

© cakedécor.com

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 14 août 5 14 /08 /Août 16:16

Il est assez clair que le BDSM est un lieu où le paradoxe est la règle.

Où l'on peut dire que l'on jonglent avec les ambiguïtés si l'on s'en tient à une analyse linéaire et vanille.

Il faut je crois admettre que nous avons fait ce choix pour vivre dans le consensus "une certaine déviance".

Je sais beaucoup d'entre nous réfutent à admettre que nous sommes (Maîtres et Maîtresses, soumises et soumis, Switch etc...) tous pervers oui pervers. Car que l'on accepte le terme ou pas oui nous agissons selon la définition : La perversion désigne, dans un sens général, l'inclination à des conduites considérées comme « déviantes » par rapport aux règles et croyances morales d'une société.

Oui, nous bouleversons les croyances morales de notre société. Admettre qu'il adore sa soumise et que c'est pour cela qu'il jouit en la fouettant car il sait que ses pleurs la libère malgré sa souffrance...

C 'est pour le moins "tordu" si vous ne voulez pas admettre le mot pervers car vous lui associez cette perversité négative qui détruit l'autre moi, je crois que je suis pervers tout autant que mon Maître l'est (lui, il prétend que je le suis plus et il a toujours raison) .

Moi qui depuis un bon bout de temps proclame être pervers mais non masochiste, je ne vois aucun problème à vivre avec un homme à qui je donne librement le pouvoir de me dominer cela me permet de rester librement la femme que je suis mais qui s'abandonne, donc oui qui accepte d'être sous contrôle.

C'est la femme qui ouvre la porte à la soumise, sans ce consentement pas de soumission possible ?

La femme n'est pas en compétition avec la soumise elle est son alliée, parce que cette femme sait qu'elle peut être forte, efficace, autonome, etc... elle vit dans l'équilibre avec la soumise qui accepte qu'elle n'est pas moins ou inférieure mais différente de son Maître.

C 'est bien cette bipolarité et pas dualité qui fait la soumise heureuse équilibrée. Ce n'est pas un combat à mort (pas un duel) mais un combat-ballet où la finalité n'est pas le gain du jeu, de la partie mais bien l'harmonie la sérénité, où chacun trouve sa place.

Bien sûr, qu'au quotidien cela est parfois bouleversé mais parce que la vie (BDSM ou pas) est bouleversante parce que sans se poser de question, nous n'avancerions pas .

Être soi-même femme libérée et librement soumise à chaque instant de sa vie.

Professionnellement qu'il est doux tout autant que challengeant de savoir que cet homme qui tape du poing en Conseil d'administration et à qui vous dites en le regardant droit dans les yeux.

- Monsieur, nous devons revoir ce point, en discuter encore, acceptez que passons à la suite,

que ce moment de combat sera le piment de nos retrouvailles, car il est aussi votre Maître et que vous lui devez de l'obliger, lui permettre d'être le meilleur en permanence dussiez vous le contredire...

C 'est cela la perversité magnifique, savoir qu'il faut jongler (discrètement ou pas selon que vous viviez votre DS ouvertement ou plus discrètement) - J'avoue moi avoir une pour vie sociale où nos choix ne sont pas connus et que cela m'amuse tout autant de comprendre entre les lignes les ordres délicieusement et perversement camouflés de mon adulé pervers.

Alors oui, lorsque la femme s'amuse autant ainsi on comprend mieux que lorsque la soumise lui tend mes fesses, le cuir brûlotte parfois plus ces lendemains là.

 

 

La perversité à cela de divin, plus on se torture les méninges plus la peau jouit.

Euh ce n'est pas ce qui figure au fronton des maisons où nous vivons !!! si, si regardez bien.

 

Photo : © Poings américain au crochet disponible sur Rock My Laine 

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 11 juillet 6 11 /07 /Juil 16:57

instrument.jpg Il me vient parfois à regretter le doux temps où comme Mademoiselle M, il eut fallut être initiée par de délicats et véritables amis libertins — et je dois croire comme le prétend Laurence Dunmore  que Rochester fut le dernier des libertins,  ces libertins des lumières à qui nous faisons injustice lorsque nous usons du vocable de nos jours.  Il faut admettre que nous ne sommes plus très nombreux à ne pas confondre libertinage et échangisme.

Alors que l'on semble injustement croire que les années d'hécatombes Sida sont passées,  que sur le web les sites de rencontres ont plus de succès que tout autres... que le monde BDSM semble compter plus d'adeptes de que lettrés, il y a une grande tristesse à découvrir que nos plus jeunes soeurs de soumissions vont découvrir l'amour, la tendresse, le sexe aux travers des multiples sites et trop nombreuses annonces d'hommes et de femmes qui se proclament Maître, Maitresse alors qu'ils ne sont que prédateurs dangereux.

Seront-elles assez fortes pour ne pas se brûler les ailes en approchant de bien tristes astres.

Vous vous demandez pourquoi Harmony se lamente ? Mais tout simplement que pour être Harmony,  je me dois de mettre tout individu qui s'aventure sur ce chemin sulfureux en garde : Vous rencontrerez sans doute les pires individus que la planète abritent et vous aurez les plus belles surprises. Car c'est bien cela que le monde BDSM une sphère où se croise le pire et le meilleur.

Le pire, oh oui une liste pour être faite facilement.  Ces je sais tout, ces je suis celui qu'il te faut ou encore les comment oses-tu me résister moi qui sait ce que tu cherches...

je me souviens du temps où je dialoguais sur les forums BDSM d'avoir lu un petit abcdaire (Oui cher Ulysse vous m'en aviez donné le goût de ces ABCD coquin) un Maître avait eu la bonne idée de faire des petits portraits minutes des différents " Maîtres" que l'on pouvait croiser sur les sites à la recherche de leur "soumise" qu'ils se promettaient d'adorer à l'instant précis où les douces leur abandonneraient droit de vie ou de mort et qu'ils abreuveront d'insultes si elle ne craque pas à leur sourire carnassier.

Si je peux comme une amie vous donner un humble conseil : n'acceptez jamais de faire des concessions sur l'essentiel. Ne fléchissez pas aux adjonctions : une vraie soumise fait ceci ou cela ... Ecoutez votre corps, votre coeur, vos envies, vos désirs...

Une vraie soumise (soumis) c'est tout simplement une femme (un homme) qui rencontre son alter ego et  ce sont deux êtres qui avancent "naturellement". Une vraie soumise c'est une femme (homme) qui va avoir un plaisir paradoxale certes mais un plaisir énorme à faire. Ce peut ne pas être facile mais c'est alors naturellement difficile comme pour aller plus loin en soi mais pas contre soi.

Ce jour en mettant ce bémol, vous ne devez pas douter que je rends hommage à ceux que j'ai croisés et qui m'ont permis d'avancer et jamais contre moi.

Cependant je dois admettre que c'est à ce Délicat qui m'a fait avancer à pas de géant, c'est à Lui ce tendre, ce sulfureux qui n'a jamais perdu patience, qui fut toujours "persévérant" que je dis Merci !

Car sans sa constance, sans Lui, Harmony ne serait pas l'heureuse chatte lascive qui savoure l'indécence offerte, le bonheur d'être son jouet, son instrument, sa chose.

Que de premières avec Vous, que de cris de joies, que de larmes, que de cadeaux... Merci le mien !

 

© Harmony - vous pouvez aussi me lire sur : http://harmonyamoureuse.blogspot.fr/ 

 

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 6 juin 6 06 /06 /Juin 22:56

Ils croyaient dominer Harmony, ils racontent connaître Harmony mais Vous tendressez une femme et tant dressez votre chatte. 


Combien sont-ils à imaginer, à dire, à raconter qu'ils ont connu Harmony, qu'ils ont dominer Harmony-soumise ? Sans doute plus qu'Harmony n'a pu rencontré d'hommes. Vous, vous ne dites rien, mais vous me tenez la main, me regardez dans les yeux, me faites rougir, m'empêchez de faiblir et me faites avancer. 

 

Aujourd'hui, je leur dit à ces rêveurs :  

- Ne rêver plus, vous n'avez possédé personne, vous avez accompagné, vous avez dialogué, vous avez peut-être rêvé dominer Harmony, une soumise de mots créée par une femme qui se cherchait et le cherchait. 

Ne vous mentez plus, vous ne l'avez pas approchée, vous ne l'avez pas comprise... vous l'avez lue et vous en rêviez, vous l'avez rencontrée et vous n'avez rien compris. 

 Aujourd'hui, Harmony revient sur ce blog mais c'est très diffèrent, car cette femme qui insufflait vie à Harmony, qui imaginait ses désirs, ses folies, ses peines, cette femme, moi, je vis ce qu'Harmony ne pouvait vivre que par procuration. 

Aujourd'hui, la femme qui se cachait derrière Harmony se pose à genou devant Vous, devant Vous qui me permettez d'être au grand jour, ce que je suis  par essence. Je ne sais pas ce que deviendra Harmony mais je-la femme renaît grâce à vous, Maître, vous avez un nom, un visage et ensemble on nous reconnaitra.  

Il est tellement plus fort de vivre vos maux que de croire vivre mes mots. 

Tout commença par : 

- Non, je ne crois pas que ce serait une bonne idée !

Sans doute vous ne raterez jamais de me rappeler que j'avais peur de m'engager ne serait-ce que dans le dialogue.

Je dois reconnaitre que cela s'avère être la plus jolie bêtise que j'ai écrite et que je serais à jamais reconnaissante que vous ayez insisté un peu.

Chaque jour, nous avançons et chaque jour la distance s'efface avec un délice jamais égalé, Harmony crut parfois avoir trouvé un Maître, aujourd'hui, il me semble que j'ai Mon Maître .

A partir d'aujourd'hui, j'écrirai ces textes à la première personne et c'est à vous que je m'adresserai d'abord...

Harmony a un visage, Harmony devient publiquement votre Chose, votre Chatte, la Bougresse.

Harmony était une chose de papier, grâce à vous, je vais vivre ma nature, je vais vivre, le sentir dans ma chair, et hurler mon plaisir !

Vous lecteur, ami, amie, maintenant si vous me rencontrez, c'est à Lui que vous demanderez.

- Puis-je m'approcher d'Harmony ?

Car où que vous puissiez croiser Harmony, j'y serais parce qu'Il le souhaite, parce qu'Il le veut.

 

Maître, ce samedi 6 Juin est un jour particulier...

Le Blog d'Harmony devient le Nôtre.

 

 

© Un dessin découvert et choisi sur : http://thumb.kweeper.com qui dit si bien cette renaissance de la femme...

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 24 mai 7 24 /05 /Mai 12:42

Harmony et son Maître se racontent sur 

http://harmonyamoureuse.blogspot.pt/

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 février 7 01 /02 /Fév 16:13

Oui, il devenait insupportable de me sentir confortable ici avec autant de publicité. Passe si cela avait été érotique mais porno... non trop c'était trop. 
Loin d'être prude mais il y a l'art et la manière.  

 

Pour retrouver Harmony :  harmonyamoureuse.blogspot.com  

Par Harmony - Publié dans : La Découverte - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : Harmony appartient et possède
  • : Journal Intime
  • : Le journal intime d'une soumise : ses doutes, ses punitions, ses tenues, ses règles, ses photos, ses blessures, ses amitiés… son cheminement délicat.

Derniers Commentaires

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recherche

Créer un Blog

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés